Municipales : Les Jeunes pousses s'imposent

Publié le par Marion Mourgue

Le ParisienARTICLE PUBLIE dans le quotidien Le Parisien, 11 mars.

Le benjamin de l'Assemblée nationale, Olivier Dussopt, (PS, Annonay), l'a emporté avec 68,90% à seulement 29 ans. En juin 2007, il avait créé la surprise en battant le député sortant, l'UMP Gérard Weber, maire d'Annonay. Christophe Béchu, (UMP, Angers), 34 ans et un physique de gendre idéal, est arrivé en tête au soir du 1er tour (45,64 % des suffrages) face au maire socialiste sortant, Jean-Claude Antonini (42,50%). Béchu, déjà élu en 2004 plus jeune président du conseil général, a ses chances. Laurent Wauquiez, (UMP, Le-Puy-en-Velay), a obtenu 56,45 % des voix. Une belle victoire pour le porte-parole du gouvernement, pas encore 38 ans et qui récupère une ville perdue par la droite en 2001. Le secrétaire d'Etat à la Consommation, Luc Chatel, (UMP, Chaumont), gagne dans le chef-lieu de Haute-Marne avec 56,15% des voix. Un beau tableau à tout juste 44 ans. Comme le député Christophe Sirugue, (PS, Châlon-sur-Saône), qui l'a confortablement emporté (54,49 %) sur son adversaire de droite, Gilles Platret dans ce fief détenu par la droite depuis 1983. Président du conseil général de Saône-et-Loire, Sirugues ne conservera pas ce ma,dat, ce qui fera le bonheur de son collègue socialiste Arnaud Montebourg, élu dans le canton de Montret. Guillaume Garot, (PS, Laval), a créé la surprise en étant élu avec 50.24% contre 43,03% à François d'Aubert (UMP). Il l'avait déjà battu aux législatives en juin dernier. A 48 ans, Valérie Fourneyron vient de ravir Rouen dès le 1er tour à l'UMP (ex-UDF) Pierre Albertini. En juin dernier, elle avait déjà conquis un siège de député dans la capitale normande. Elle offre ainsi la présidence de la communauté urbaine à Laurent Fabius.

cf. Autres articles publiés dans la presse

Publié dans Articles publiés

Commenter cet article