Municipales : bisbilles PS-PCF en Seine-Saint-Denis

Publié le par Marion Mourgue

undefined

EN BREF

En Seine-Saint-Denis, les candidats PCF et PS ont échoué dans leurs négociations à constituer une liste unique pour le second tour des élections municipales. 

Dans quatre communes du département, les maires sortants communistes affronteront des candidats de droite ... mais aussi du PS. Une révolution dans une zone marquée d'habitude par la règle du «désistement républicain». En clair, le candidat gauche communiste ou socialiste qui obtient le moins de voix se désiste en faveur de l'autre candidat gauche qui est arrivée devant lui.

A Bagnolet, Saint-Denis, Aubervilliers et La Courneuve, quatre municipalités communistes, les candidats socialistes arrivés en deuxième position ont maintenu leur candidature.

En revanche, l'union des listes PS-PCF a été obtenue dans trois autres villes de Seine-Saint-Denis: Villetaneuse, derrière la communiste Carinne Juste, Pierrefitte, derrière le socialiste Michel Fourcade, et Noisy-le-Sec, derrière la socialiste Alda Pereira-Lemaître.

Lire aussi : Municipales à Saint-Denis : pourquoi le PS fait bande à part

Publié dans En bref!

Commenter cet article