Sarkozy : "J'ai fait des erreurs"

Publié le par Marion Mourgue

ECLAIRAGE

En perte de vitesse depuis des mois, Nicolas Sarkozy n'avait qu'un objectif ce soir : réussir son "grand oral" de rattrapage, après environ trois mois de sondages calamiteux et un an de présidence. A peine plus d'un Français sur quatre (28%, - 2 points) estiment que son action va "plutôt dans le bon sens", selon un sondage CSA pour l'hebdomadaire Valeurs Actuelles publié hier.

Le Chef de l'Etat a donc travaillé à présenter une image consensuelle et grave d'un président légitime et cohérent.
Au début de son interview télévisée, il a souligné qu'il "s'était préparé aux déceptions, problèmes et difficultés" qu'il rencontre aujourd'hui. Avant d'ajouter "qu'il y ait de la déception, qu'il y ait des attentes, qu'il y ait des problèmes, qu'il y ait des difficultés, non seulement je le sais, je l'entends mais je m'y étais préparé".

Interrogé sur les sondages qui lui sont défavorables depuis plusieurs mois, Nicolas Sarkozy a répondu: "Sans doute je n'ai pas assez expliqué, sans doute moi-même j'ai fait des erreurs". Comme les journalistes lui faisaient remarquer que les Français sont "déconcertés", il a répondu : s'ils le sont, "j'en ai une part de responsabilité".

Pour tenter de regagner la confiance des Français, le président savait qu'il lui fallait faire amende honorable. Le message semble avoir été reçu cinq sur cinq à l'Elysée.



Publié dans Eclairage

Commenter cet article

Marion 27/04/2008 19:00

Oui, la prestation du président est loin d'avoir convaincu les quelque 11 millions de téléspectateurs, notamment sur la question du pouvoir d'achat où il est apparu mal à l'aise.

Tourtaux Jacques 25/04/2008 11:57

Si le message a été reçu cinq sur cinq par l'Elysée, ce n'est sans doute pas la même chose pour les auditeurs qui ont vu un président pas si à l'aise qu'il ne voudrait le faire paraître.Jacques Tourtaux