Le Nouveau Centre s'insurge contre les "pressions" de l'UMP

Publié le par Marion Mourgue

ECLAIRAGE

Comme tous les mardis, la conférence du président du groupe Nouveau centre à l'Assemblée nationale, François Sauvadet, se tenait dans la salle des Quatre Colonnes. Après avoir rapidement commenté l'actualité, François Sauvadet s'est insurgé contre les "pressions" du groupe UMP, qu'il a fermement dénoncées. Avant d'appeler au "respect de chacun" et à des "règles du jeu beaucoup plus claires" au sein de la majorité présidentielle.

Ces propos, a-t-il dit, soulignent la "grogne des députés du Nouveau Centre" qui "ont très mal vécu les pressions exercées par le groupe UMP pour tenter de récupérer, au sein du groupe UMP à l'Assemblée, un élu du NC dans le Rhône", Raymond Durand.  

Ce candidat du NC, a été élu le 1er juin député de la 11ème circonscription du Rhône lors d'une élection partielle après l'invalidation de l'élection de Georges Fenech (UMP), dont il était le suppléant. Précisant que M. Durand était délégué départemental au NC, François Sauvadet a souligné qu'il avait "été élu grâce à l'engagement de toute la majorité". "Raymond Durand est Nouveau Centre, il siège avec le Nouveau Centre", a-t-il ajouté, le visage fermé.

"La conception du fonctionnement d'une majorité, c'est d'avoir le respect de chacun et des idées qu'il porte. Nous ne sommes pas à l'UMP et nous n'avons pas l'intention d'y rentrer demain", a-t-il lancé. Le président du groupe centriste a également cherché à mettre le poids de son groupe dans la balance: "On oublie que le Nouveau Centre existe et qu'on a besoin de lui pour gagner les batailles futures". A commencer par le vote de la réforme des institutions, les élections sénatoriales et européennes...

Publié dans Eclairage

Commenter cet article

gambling casino 01/02/2009 21:50

Nice site really!