Le PS et sa révolution idéologique

Publié le par Marion Mourgue

EN BREF

Le Parti socialiste est devenu un parti "réformiste", et non plus "révolutionnair". Avec l'idée que l'égalité ne peut se dissocier de la liberté. Et qu'il s'engage à promouvoir "une économie de marché régulé". Le mot est lâché. Première fois dans l'histoire idéologique du PS.

La nouvelle déclaration de principes du parti, qui comprend 21 articles et a été écrite par Alain Bergounioux et Henri Weber, est la cinquième depuis 1905. Elle fixe le cadre dans lequel devrait se dérouler le congrès de novembre prochain. Le texte doit être discuté par les militants socialistes dans les différentes fédérations puis soumis au vote le 14 juin, lors d'une convention nationale du PS.

Quelques extraits de la déclaration téléchargeable sur le site du PS.

"Pour les socialistes, l'être humain est un être doué de raison, libre, un être social qui grandit de sa relation aux autres, ouvert à toutes les potentialités", est-il écrit dans le Préambule.

ART. 1 Etre socialiste, c'est ne pas se satisfaire du monde tel qu'il est.

ART. 2 L'égalité est au cœur de notre idéal. Cette quête n'a de sens que par et pour les libertés. Egalité et liberté sont indissociables.

ART. 3 Le développement durable doit permettre de répondre aux besoins du présent, sans compromettre l'avenir des générations nouvelles.

ART. 4 Le progrès économique et social ne peut plus être apprécié à l'aune de la seule croissance de la production marchande, mais doit l'être à l'aide des indicateurs reflétant la qualité effective des conditions d'existence et de travail des individus.

ART. 5 La démocratie représente, à la fois, une fin et un moyen.

Publié dans En bref!

Commenter cet article

Stéphane Jeannot 22/05/2008 13:46

Encore un commentaire de ma part... juste pour préciser que le mot révolution sera peut être définitivement supprimé. Mais dans la phase d'amendement des principes, beaucoup de militants rappellent cette citation de Jaurès :"Prendre le pouvoir, même par des moyens légaux".Subtile ellipse pour montrer et affirmer que la lutte sociale peut prendre toutes les formes, et pourquoi pas imaginer celle d'une indicible révolution un jour? Stéphane, militant PS de base